Skip to main content
Sacs JonOne

Devenir Leader du développement durable

24 | 10 | 2017
  • Diminuer texte
  • Augmenter texte
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twittter

Un pionnier qui ouvre des voies

 

Dans les années 50, Edouard Leclerc interpellait déjà l’opinion publique sur la pollution générée par les phosphates. Depuis, le Mouvement prend les devants de combats environnementaux qui participent aux changements de comportements, et plus encore, vont jusqu’à faire naître de nouvelles lois.

L’enseigne est la première à s’inquiéter de la pollution engendrée par les millions de sacs plastique jetables offerts en sortie de caisse. Dès 1996, E.Leclerc les remplace par des sacs réutilisables, recyclables et échangeables à vie. 

En 2016, 20 ans plus tard la loi impose à l'ensemble des commerçants la suppression des sacs en plastique à usage unique délivrés en caisse. A l'occasion de cet anniversaire E.Leclerc alliait engagement environnemental et art, en nouant un partenariat avec l’artiste Lorenzo Mattotti* pour décorer ses sacs. Deux ans plus tard, l’enseigne propose à nouveau une gamme de sacs colorés et uniques dans ses magasins, illustrés cette fois par les oeuvres de l'artiste-graffeur mondialement reconnu JonOne..

 

Un engagement sur toute la chaîne

 

Depuis sa création, l’enseigne initie des actions innovantes pour protéger l’environnement et promouvoir le développement durable. Depuis les sacs de caisse en 1996 jusqu’à l'utilisation d'une huile de palme 100% durable dans nos produits Marque Repère depuis 2015, en passant par les Contrats de Progrès Environnement, l’enseigne n’a eu de cesse d’innover, entraînant dans sa dynamique clients, fournisseurs et distributeurs concurrents.

 

Pour rester précurseur en matière de développement durable, l’enseigne continue son engagement en intervenant sur 5 domaines:

  • La relation client avec plus de 230 magasins certifiés qualité de service AFNOR, un service client accessible aux personnes sourdes et malentendantes, …
  • La relation fournisseur et l'offre responsable avec l'engagement de l'enseigne dans le "zéro déforestation", dans l'utilisation d'une huile de palme durable, le respect des conditions de travail, …
  • Zéro déchet et lutte contre le gaspillage alimentaire avec la suppression des sacs de caisse, la mise en place de nouvelles filières de tri (carte de fidélité, sceaux de fleurs, …), le développement de produits anti-gaspi fabriqué en magasin (pudding, smoothies, croissant au jambon, ...), la mise en place d'un rayon dédié aux produits à date courte en promotion, le don de produits aux associations, …
  • L'efficacité énergétique des magasins avec l'installation de bornes électriques sur le parking des magasins, l'installation de panneaux solaires en autoconsommation, la rénovation des bâtiments, …
  • Partenaire solidaire avec trois partenariats d'Enseigne (Ligue contre le cancer, Fondation pour la Recherche sur Alzheimer, et les Banques Alimentaires), complété par les milliers d'associations soutenues localement par les magasins.

Vous pouvez retrouver les engagements de l'Enseigne dans les rapports de développement durable et sur la partie "Distributeur engagé" de ce site.

E.Leclerc Développement Durable Le Mag
E.Leclerc Développement Durable Le Mag

 

Une ambition affichée et une feuille de route pour les prochaines années

 

 

Conscient de son rôle "d'influenceur" en matière de consommation, le Mouvement E. Leclerc continue d'initier des démarches et des projets pour faire évoluer les pratiques et les comportements afin d'atteindre son ambition:

 

Figurer dès 2020 sur le podium des enseignes européennes les mieux-disantes en matière de développement durable et de qualité globale.

 

Engageant l'ensemble des entités du Mouvement, l'Enseigne a publié en février 2017, les deux premiers volets du Manifeste E. Leclerc pour la planète qui donne les grandes lignes à suivre pour atteindre cette ambition :

  • Nutrition & Santé
  • Protection du climat, de la biodiversité et des écosystèmes

Chacun de ces volets est composé d'engagements, chiffrés et datés, qui s'appliquent aussi bien aux marques propres de l'Enseigne qu'aux marques nationales. Par exemple dans le volet "Nutrition & Santé", l'Enseigne travaille sur l'élargissement de l'offre en produits labellisés, la reformulation de produits pour diminuer/ supprimer des substances dites "indésirables", ou encore la réduction de pesticides dans les fruits et légumes. Le volet "Protection du climat, de la biodiversité et des écosystèmes" lance des chantiers comme l'amélioration des conditions de production/ fabrication avec une huile de palme "zéro déforestation", des produits de la mer durables, …

 

Retrouvez plus de détail dans le Manifeste E. Leclerc pour la planète et dans le rapport RSE, qui dresse l'état des lieux pour 2018 de ces engagements, téléchargeables sur les liens suivants :

 

Le Manifeste E. Leclerc pour la planète
Le Manifeste E. Leclerc pour la planète

 

Le rapport RSE
Le rapport RSE

 

 

*Lorenzo Mattotti : peintre, illustrateur et auteur de bandes dessinées, cet artiste italien a souvent illustré les unes de la presse (Télérama, Le Monde, Vanity Fair, The New Yorker...), signé des couvertures de livres, des affiches de films ou d'événements culturels prestigieux.

 

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis