Skip to main content

E.Leclerc et C'est qui le Patron ?! annoncent un accord porteur de beaucoup d'espoir pour les producteurs.

Tags : Partenariat

La gamme entière C'est Qui le Patron ?! référencée chez E.Leclerc


C'est une première pour la marque emblématique des consommateurs sociétaires : Les 29 produits qui composent aujourd'hui la gamme C'est qui le Patron?! sont désormais tous référencés par la centrale d'achat nationale d'E.Leclerc. Jusqu'ici, le choix de proposer des produits de cette marque était laissé à l'initiative de chaque magasin E.Leclerc, en local. Avec un référencement national, tous les produits C'est qui le Patron ?! seront systématiquement présents sur tous les supports de communication (prospectus, catalogues) de l'enseigne., aux côtés des marques nationales. Cette décision résulte de la volonté du Mouvement E.Leclerc de proposer plus de débouchés aux producteurs engagés dans le projet C'est qui le Patron ?! : Éleveurs laitiers, viticulteurs, apiculteurs, pêcheurs… En février 2019, Michel-Edouard Leclerc s'était engagé à améliorer le référencement de leurs produits pour leur permettre d'accéder plus rapidement aux rayons des 691 Centres E.Leclerc de France. En moins de 5 mois, la moyenne des produits C'est qui le Patron ?! présents dans les Centres E.Leclerc est ainsi passée de 10 produits à 15 par magasin, avec l'objectif d'atteindre 20 références (toujours en moyenne par magasin) d'ici la fin de l'été. Avec cette accélération, E.Leclerc souhaite devenir le premier contributeur à la croissance du chiffre d'affaires de la "marque du consommateur".

Michel-Edouard Leclerc : "Aujourd'hui, tout le monde parle du bio, et nous sommes d'ailleurs sur le podium des enseignes les mieux-disantes en la matière. Mais le commerce équitable mérite lui aussi une place à la hauteur des valeurs qu'il défend. Nous sommes déjà parmi les leaders sur ce segment en soutenant largement des marques comme Malongo ou Alter Eco. Il était temps de laisser toute sa place à C'est Qui le Patron ?! ! "

Le Centre E.Leclerc de Levallois Perret, premier magasin en France à proposer les 29 références de la gamme C'est Qui le Patron ?!

Depuis le vendredi 24 mai, les clients du Centre E.Leclerc de Levallois ont l'opportunité de pouvoir se procurer chacun des produits qui constituent aujourd'hui la gamme "C'est qui le Patron ?!". Regroupés sur un stand dédié, dans l'allée centrale du lieu de vente, c'est la première fois que tous les produits de la marque, sans exception, bénéficient d'une telle mise en avant dans un magasin, toute enseigne confondue. Un moment fort célébré en présence de Michel-Edouard Leclerc et de Nicolas Chabanne. « Pour nos sociétaires, pour les producteurs et pour les 11 millions de consommateurs qui consomment aujourd’hui ces produits, cet engagement d'E.Leclerc en faveur des produits "C'est qui le Patron ?!" est une très bonne nouvelle, certainement déterminante pour la suite. Cette possibilité de trouver plus facilement encore les produits partout en France va répondre à la très forte demande que nous constatons chaque jour côté consommateurs, tout en soutenant un nombre beaucoup plus grand encore de familles de producteurs.", déclare Nicolas Chabanne, Fondateur de l’initiative.

Un Beaujolais C'est Qui le Patron ?! soutenu par les Centres E.Leclerc

Dernier né de la gamme, le Beaujolais "C'est qui le Patron ?!" a été sauvé in extremis par les Centres E.Leclerc qui ont choisi de référencer ce vin quand un autre partenaire distributeur n'a pu tenir son engagement envers eux. Fruit du travail de 4 vignerons, le Beaujolais "C'est qui le Patron ?!" est disponible en avant-première uniquement dans les magasins E.Leclerc et a même été sélectionné par l'une des coopératives régionales de l'enseigne dans le cadre de sa très convoitée Foire aux Vins
d'automne. "Je suis très heureux qu'on puisse donner une telle fenêtre d'accessibilité à ces viticulteurs. Et nous soutiendrons toutes les nouvelles références qui viendront enrichir la gamme "C'est qui le Patron ?!", quelles qu'elles soient. Nous voulons soutenir toutes les filières agricoles, sans exception, en favorisant une juste rémunération de leur travail et en leur ouvrant les portes de notre clientèle, de plus en plus en attente de ce type de démarche", commente Michel-Edouard Leclerc.

Télécharger

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis