Skip to main content

E.Leclerc lance son offre de masques chirurgicaux 100 % fabriqués en France, composants compris

Tags : Innovation

Début mai, E.Leclerc va commercialiser sous sa marque Primoplast de Marque Repère une offre de masques chirurgicaux fabriqués à partir de composants, eux aussi fabriqués en France, au prix accessible de 4,85€ la boîte de 50. Ils seront disponibles dans les magasins et drives de l’enseigne.
Fabriqués à Athis-Val-de-Rouvre dans l’Orne (61) en Normandie par le groupe Lemoine, leader européen des produits d’hygiène, ces masques chirurgicaux de Type II respectent la norme EN 14683 et présentent un niveau de filtration de 98%. Ils sont également conditionnés dans un étui en carton certifié FSC.

Les composants proviennent tous de fournisseurs français : le meltblown (matière filtrante) est fabriqué en Haute-Savoie, les voiles extérieurs dans le Haut-Rhin, les élastiques dans le Nord et la barrette nasale dans le département de l'’Isère.

“Je l'avais évoqué en début d'année, et nous y sommes : nos masques français seront dans nos magasins début mai. C'est un projet sur lequel nous travaillons depuis de longs mois, nous avions la volonté très forte de proposer des masques fabriqués entièrement en France à nos clients. C’est une fierté d’avoir relevé ce challenge tout en proposant un prix qui reste accessible. Cela nous permet de valoriser une filière 100% française qui fait vivre des entreprises et leurs employés sur tout le territoire. Nos clients y sont sensibles : c'est un critère de choix de plus en plus important pour eux. Leur permettre de le faire, c’est une de nos missions. ” - Michel-Edouard Leclerc, Président du Comité Stratégique des Centres E.Leclerc.

Télécharger

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis