Skip to main content
Bandeau NLN

Consommer autrement, c'est maintenant

05 | 09 | 2021
  • Diminuer texte
  • Augmenter texte
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twittter

Moins de plastique, moins de déchets, un cadre de vie mieux préservé et des produits plus durables : les attentes des consommateurs changent et E.Leclerc l'a bien compris. Agir pour aujourd'hui, pour demain, pour chacun.

 

Nettoyons la Nature : une opération qui fait du bien

Chaque année, le dernier week-end du mois de septembre (en 2021, les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26) marque le retour de l'opération Nettoyons la Nature. Une opération de grande ampleur créée par E.Leclerc, qui engage citoyens et magasins autour d'un objectif commun : protéger l'environnement.

 

NLN blue planet

 

Lancée en 1997 par E.Leclerc, Nettoyons la Nature rassemble chaque année plusieurs centaines de milliers de volontaires, qu'il s'agisse de particuliers, d'écoles ou d'associations. Leur objectif ? Ramasser ensemble les déchets dégradant les sites urbains ou naturels près de chez eux, partout en France. Une façon de s'engager concrètement pour l'environnement, mais aussi de sensibiliser à sa valeur par la pédagogie et la convivialité. Résultat, après 24 ans d'existence, l'opération lancée au démarrage avec 48.000 volontaires en compte désormais près de 550.000 chaque année ! Ainsi, en 2020, malgré un contexte sanitaire hors normes, 548.834 participants ont collecté 112,7 tonnes de déchets sur 11.965 sites répartis en France. Ce qui fait de Nettoyons la Nature la plus grande opération de nettoyage de la nature en France.

 

NLN green planet

 

En dépit de son déploiement national, Nettoyons la Nature reste une opération de proximité avant tout. Chaque centre E.Leclerc s'investit ainsi pleinement sur son propre territoire pour communiquer et informer les volontaires, faciliter leur inscriptions, mobiliser les collectivités locale, offrir un goûter ou un petit déjeuner… Du point de vue des magasins, il s'agit autant de défendre leur environnement que de participer activement à la vie locale de leur région. Une mobilisation forte qui fait écho aussi à l'engagement citoyen de participants de tous horizons, incarnant largement les jeunes générations. Afin de faciliter la mobilisation et l'organisation de chacun, la communication dédiée à Nettoyons la Nature débute en magasin dès le mois de mai ; chaque centre E.Leclerc mettant en place un dispositif pour informer ses clients. Les intéressés sont dirigés vers le site internet ou le numéro de téléphone dédiés, grâce auxquels ils peuvent se renseigner ou s'inscrire. Les équipes locales ainsi formées sélectionnent alors les sites à nettoyer sous forme de chantiers privés ou publics, sur des sites urbains ou naturels, des berges fluviales jusqu'aux quartiers et abords d'écoles. Les magasins se mobilisent aussi pour mettre à disposition des volontaires des kits de nettoyage gratuits intégrant gants, chasubles, sacs poubelle, et même des guides de tris.

 

Infographie NLN

 

Le plastique, une question centrale chez E.Leclerc

Pionnier de la suppression des sacs plastique à usage unique vingt ans avant la loi, E.Leclerc poursuit son engagement pour un usage raisonné du plastique. Zoom sur une démarche de fond concrétisée par un travail sur trois axes : supprimer le plastique dès que possible, le remplacer si besoin et améliorer sa recyclabilité.

 

sacs

 

Dès 1996, les sacs plastique à usage unique disparaissaient des centres E.Leclerc. En 2020 suivaient les sacs de caisse en plastique (déjà recyclables et échangeables), remplacés par des sacs en fibre naturelle : la toile de jute. Depuis mai 2021, les rayons fruits et légumes des centres E.Leclerc ne proposent plus de sac en plastique, mais à la place des filets en coton bio lavables et des sachets kraft 100% recyclables issus de forêts gérées durablement qui génèrent une économie de 1.350 tonnes de plastique par an. La même démarche s'applique jusqu'au cœur des rayons, où la réduction du poids des emballages de boucherie-charcuterie-traiteur a permis d'économiser 200  tonnes de plastique par an. Au rayon marée, la lutte contre le plastique et le polystyrène a même donné lieu au premier "Challenges emballages écoresponsables", grâce auquel 250 tonnes de polystyrène devraient être écartées de la filière à l'horizon 2022 !

 

Lutter contre le plastique, c'est aussi repenser les produits existants. Les marques E.Leclerc ont donc éliminé, en 2020, les fenêtres en plastique inutiles sur les emballages des jouets, économisant 8 tonnes de plastique par an. Même principe pour des produits de bricolage, désormais présentés sur du carton 100% recyclable et certifié FSC. Côté alimentaire, les gammes Marque Repère ont aussi massivement repensé leur conception. Dans le domaine automobile, l'utilisation du plastique recyclé pour les bidons va permettre d'économiser 287 tonnes de plastique vierge par an. Et au rayon jouets, une gamme en bois certifiée FSC va être lancée pour Noël 2021.

2 produits

 

Objectif zéro gaspillage

Près de 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année, dont 14% en phase de distribution et 33% en phase de consommation. Engagé depuis des décennies pour en limiter le gaspillage alimentaire, le Mouvement E.Leclerc multiplie les chantiers pour optimiser, informer et valoriser.

 

Membre du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire et du Pacte sur les Dates de Consommation, E.Leclerc entend assumer son rôle de distributeur responsable. Un engagement piloté par un groupe de travail interne au niveau national, et appliqué par chaque centre E.Leclerc à l'échelle locale : la gestion optimisée des invendus, des offres promotionnelles et des produits à date courte fait depuis longtemps partie du quotidien de nos magasins. Phenix et Comerso accompagnent ainsi près de 200 centres E.Leclerc dans leur démarche anti gaspillage, et 120 magasins proposent des paniers de produits à DLC courtes ou invendus sur l'application Too Good To Go. D'autres produits invendus sont également revalorisés directement en magasin, comme les fruits et légumes transformés en soupes ou en smoothies. Les dons de nourriture quant à eux sont en place depuis longtemps : E.Leclerc est le premier donateur privé de denrées aux Banques Alimentaires avec 9.641 tonnes redistribuées dans le cadre des dons et des collectes des produits à date courte en magasins.

 

Un autre chantier est également ouvert au cœur de l'enseigne E.Leclerc : parce que nous savons que réduire le gaspillage chez les consommateurs dépend aussi des distributeurs. Le principe ? Apporter un maximum de fraîcheur côté produits tout en offrant une information plus précise sur les bonnes pratiques antigaspi. C'est pourquoi E.Leclerc tend à améliorer sa communication à destination des consommateurs, leur offrant conseils et astuces pour adapter la taille de leurs portions, éviter les surplus, mieux gérer les dates de consommation et valoriser à la maison les produits proches de la date limite. Mieux acheter, c'est mieux consommer et moins gaspiller.

 

Marque Repère agit pour l'environnement

Pour réduire l'impact environnemental de l'enseigne, la démarche responsable E.Leclerc s'applique pleinement à ses gammes Marque Repère, première marque vendue en France. Un travail de fond qui débute dès la sélection des matières premières, privilégie la fabrication en France et s'étend jusqu'à la conception d'emballages plus vertueux, ou encore favorise les bonnes pratiques agricoles. Le tout en veillant à proposer le meilleur prix au consommateur.

Changer emballage

 

Reinventer usage

 

Soutenir une nouvelle agriculture

 

4 produits

Aller plus loin...

    Envoyer à un ami

    Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

    mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis