Skip to main content

Filières agricoles & Marque Repère : E.Leclerc annonce 3 nouveaux partenariats

Tags : Pouvoir d'achat

Un partenariat avec des coopératives laitières pour un lait de qualité justement rétribué

E.Leclerc met en place un partenariat avec Orlait (qui regroupe des coopératives laitières dont Sodiaal) visant à mieux rétribuer les éleveurs tout en contribuant à donner de la valeur ajoutée à leur production.
Plus de 26 000 éleveurs issus de coopératives laitières françaises seront ainsi mieux rétribués.
Cet accord permettra d'orienter la production vers une montée en gamme, avec une amélioration des conditions d'élevage (150 jours de pâturage par an en moyenne) et une alimentation des vaches sans OGM (>0.9%), favorisant ainsi le bien-être animal.
Ce partenariat permettra à Marque Repère de proposer dès le mois de février un lait engagé de qualité aux consommateurs : le lait Délisse Engagé.

"Ce partenariat avec Marque Repère nous permet d'accélérer le développement d’une production laitière plus transparente, plus responsable et à dimension nationale correspondant aux attentes des consommateurs (pâturage, bien-être animal, nourriture sans OGM)" M. Legros, Président d'Orlait

Une nouvelle marque pour soutenir les agriculteurs français en conversion vers le bio

De plus en plus d’agriculteurs se lancent dans la conversion de leurs exploitations en bio. Cette période de transition, d’une durée de 3 ans pour les vergers, s’accompagne pour eux de nombreux défis techniques et économiques à relever. Le Mouvement E.Leclerc s'engage avec Marque Repère sur des contrats de filière d'une durée longue de cinq ans pour aider les agriculteurs durant les trois ans de conversion au bio. Marque Repère lance ainsi dès février une nouvelle marque "RÉCOLTONS L’AVENIR", qui s’inscrit dans une démarche d’accompagnement contractualisée entre Marque Repère et les agriculteurs de la coopérative « Les Celliers Associés » :
• Lors de la première année de conversion, la majeure partie de la production est intégrée aux gammes conventionnelles Marque Repère.
• En deuxième et troisième année, la production est valorisée au travers des produits "RÉCOLTONS L’AVENIR". Ceci permet à l’enseigne E.Leclerc de proposer aux consommateurs des produits en conversion vers une agriculture durable et qui ne peuvent pas encore porter le label Biologique, À la fin de la troisième année, la production certifiée bio entre dans la fabrication des produits de la gamme Bio Village de Marque Repère

"La coopérative Les Celliers Associés, PME de 125 salariés, est fière d'être le premier partenaire de l'enseigne Leclerc dans la création de cette nouvelle gamme. Ce contrat de filière va permettre d'assurer un juste prix de leur travail aux adhérents engagés dans ce mouvement. Il permettra aussi de contribuer à l'embauche de 15 salariés supplémentaires sur les sites de production bretons et normands". Philippe MUSELLEC - Directeur Général - Coopérative "Les Celliers Associés"

Les conserves de légumes cultivés en France : accompagner la filière et favoriser les bonnes pratiques agricoles

Le Mouvement E.Leclerc s'engage auprès de la Coopérative Bretonne CECAB, du Groupe Bonduelle et de la Société Conserves France en mettant en place des contrats de filière d'une durée de trois ans minimum avec des engagements solides tels que l'origine France. Les agriculteurs ont ainsi de la visibilité, sont assurés d'avoir des débouchés pour leur production et sont accompagnés dans leur démarche de bonnes pratiques agricoles.
70 % des conserves Notre Jardin de Marque Repère proposées dans les magasins E.Leclerc sont ainsi faites avec des légumes cultivés en France.

"Ce partenariat sur 3 ans entre les magasins Leclerc et la CECAB, permet de pérenniser le savoir-faire et la culture de légumes en France. Pour nous, coopérative bretonne, cela sécurise la production et le revenu de nos agriculteurs sur plusieurs récoltes. Et de notre côté, nous apportons la maîtrise de la filière de légumes cultivés en plein champ, récoltés et transformés en France, dans une démarche de progrès continu en agroécologie : c'est ce qu'attendent aujourd'hui les consommateurs." Nicolas FACON, Directeur de la BU France.

"Grâce à ce type de contrat de filière sur 3 ans, nos agriculteurs ont une visibilité et une sécurité qui leur permet d'investir en faveur du "mieux consommer "via une production durable. C'est gagnant pour tous les intervenants, Conserves France, Marque Repère et surtout, le consommateur." Jean-Michaël LORCY Directeur de l'Usine CONSERVE FRANCE de Saint Sylvestre (47).

"La démarche initiée entre Bonduelle et Leclerc (avec des contrats d'une durée minimale de 3 ans) est vertueuse car dans une filière à cycle long (supérieure à 20 mois) perturbée par les aléas climatiques et avec la nécessité stratégique de sécuriser les revenus du monde agricole, nos équipes peuvent conjointement se concentrer sur la création de valeur tout en sécurisant les approvisionnements." Stéphane BOUDOURESQUE, Directeur Général Europe Private Label Bonduelle Long Life

Télécharger

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis