Skip to main content

Les 4 finalistes du Prix Landerneau des Lecteurs 2018

Tags : Prix Landerneau

Réunis à Paris ce mercredi 5 septembre autour de Véronique Olmi, présidente du jury et de Michel-Édouard Leclerc, 9 libraires des Espaces Culturels E.Leclerc ont désigné les quatre romans en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2018. Ces 4 livres finalistes seront envoyés au jury de 200 lecteurs et lectrices sélectionnés par les libraires E. Leclerc dans toute la France. Cette « communauté littéraire » aura accès à une plateforme web imaginée pour le Prix : forums de discussions avec les libraires, échanges des impressions de lecture… et aura jusqu’au 3 octobre pour élire son coup de cœur. Le nom du lauréat sera dévoilé le 4 octobre prochain à Paris, en présence de 16 lecteurs tirés au sort.

Les libraires des Espaces Culturels E.Leclerc mobilisés Les 1178 libraires des 220 Espaces Culturels E.Leclerc ont été sollicités depuis le mois de juin pour désigner 10 ouvrages parmi les 381 nouveautés françaises parues en cette rentrée littéraire. À partir de cette liste, un jury restreint de 9 libraires rejoints par Véronique Olmi et Michel-Édouard Leclerc a choisi les 4  titres soumis au vote des 200 lecteurs.

Les libraires membres du jury :
Daïva Malo, Rezé
Stéphane Vinckel, Margon
Gaël Dréau, Landerneau
Marie-Paule Pezière, Tourlaville
Mélanie Maloizel, Argentan
Samira Bennadji, Chinon
Nicolas Rafaelli, Le Luc
Carole Mir, Pau
Séverine Bélières, Bayeux

Les ouvrages finalistes 
Sophie Divry Trois fois la fin du monde (Notabilia) Lors d’un braquage qui tourne mal, Joseph Kamal perd son complice et frère. Il est jeté en prison où il doit faire face à la violence des gardes et de ses co-détenus. Il réussit à s’échapper de cet enfer et s’installe seul dans une ferme, pour vivre une vie de Robinson au plus près de la nature. Auteur de quatre titres publiés chez Notabilia dont les très remarqués La condition pavillonnaire (2014) et Quand le diable sortit de la salle de bain (2015), Sophie Divry s’amuse avec les genres et les univers, se renouvelant sans cesse avec plaisir et maîtrise.

Divy

Carole Fives Tenir jusqu’à l’aube (L’Arbalète Gallimard) Rongée par la solitude et étouffée par son quotidien de mère célibataire, une jeune femme s’occupe sans relâche de son enfant de deux ans. Mais quand vient la nuit, elle s’autorise à quitter le domicile, le laissant seul. Dans l’illusion d’une légèreté retrouvée, elle s’éloigne chaque jour davantage… Après Que nos vies aient l’air d’un film parfait, C’est dimanche et je n’y suis pour rien et Une femme au téléphone, Carole Fives continue de sa plume aiguisée, de dresser le portrait de familles contemporaines. Tenir jusqu’à l’aube est son 4e roman.

Fives

Serge Joncour Chien-Loup (Flammarion) Pour l’été, les citadins Franck et Lise décident de se réfugier dans une maison du Lot, isolée comme coupée du monde. Mais dès le premier soir, un chien-loup s’invite et s’impose à eux. Et dans cet endroit qui semblait si paisible en apparences, va resurgir un passé sauvage et terrifiant. Sous les yeux du lecteur, ce sont deux époques qui se confrontent violemment, livrant une œuvre entre conte et roman contemporain. Auteur de romans et de scénarii, Serge Joncour publie son premier livre Vu en 1998. Plusieurs de ses ouvrages ont fait l’objet d’une adaptation cinématographique parmi lesquels UV, Prix France Télévisions en 2003 et L’Idole renommé Superstar avec dans le rôle-titre, le comédien Kad Merad.

Joncour

Pascal Manoukian Le paradoxe d’Anderson (Le Seuil) Léa a 17 ans. Elle vit dans le nord de l’Oise et s’apprête à passer son bac. Au même moment, les deux usines, dans lesquels travaillent ses parents, délocalisent. Entre chômage, crise du monde ouvrier et déclassement social, Pascal Manoukian illustre le terrible Paradoxe d’Anderson, à travers le portrait de cette famille entre deux générations. Photographe, journaliste, réalisateur, Pascal Manoukian a dirigé plusieurs années l’agence Capa. Également romancier, il a publié notamment Le Diable au creux de la main, Les Echoués et Ce que tient ta main droite t’appartient.

Manoukian

À propos de Véronique Olmi
Comédienne, romancière et dramaturge, Véronique Olmi est l’auteur notamment de Chaos debout, monté au Festival d’Avignon en 1998, Bord de mer (Actes Sud) son premier roman paru en 2001, lauréat du prix Alain Fournier et Cet été-là (Grasset), prix Maison de la Presse 2011. Dans son dernier roman paru en 2017 chez Albin Michel, l’auteur retraçait avec émotion la vie de Joséphine Bakhita, esclave, domestique puis religieuse qui fut canonisée par Jean-Paul II en l’an 2000. Salué par le public et la critique, il était en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs 2017 face à Alice Zeniter, Miguel Bonnefoy et Olivier Guez. En 2018, elle a co-signé avec Ariane Ascaride Une force et une consolation aux éditions de l’Observatoire sur l’importance des livres et de la lecture dans la vie.

À propos des Prix Landerneau
Créés en 2008, les Prix Landerneau sont aujourd’hui au nombre de 4 et consacrent tour à tour un album jeunesse, un polar, un roman et une bande-dessinée. Chacun de ces prix fédère les libraires des 220 Espaces Culturels E.Leclerc. Ils se mobilisent autour de Michel-Édouard Leclerc et d’un auteur de renom, illustrant un réseau dynamique, attentif à l’actualité littéraire et à l’écoute des lecteurs. En résumé, un jury fidèle aux engagements culturels de l’Enseigne E.Leclerc.

À propos des Espaces Culturels E.Leclerc
Promouvoir et diffuser la culture en la rendant vivante, et favoriser l’accès au livre et à la lecture notamment : telle est l’ambition des Espaces Culturels E.Leclerc. Présents dans les villes moyennes, ces 220 espaces sont devenus plus qu’un lieu de vente : un lieu d’échange entre les artistes et le public au travers de rencontres, dédicaces et lectures programmées tout au long de l’année. Sous l’impulsion de Michel-Édouard Leclerc, ils organisent également depuis 2014 le Festival Culturissimo, proposant des rendez-vous culturels gratuits dans tout l’Hexagone et à la Réunion. Artistes et auteurs investissent les théâtres, cinémas, salles de spectacle de villes dans lesquelles sont implantés des Espaces Culturels E.Leclerc. Le festival s’est invité cette année dans 47 villes au lieu de 25 en 2017. Les Prix Landerneau s’inscrivent dans la lignée de ces actions en faveur du livre et de la lecture et affichent des ambitions communes de partage et d’accessibilité.

Télécharger

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis