Skip to main content

Pourquoi mener des débats avec une classe ?

Imprimer

Selon les instructions officielles, il est recommandé d’initier les élèves au questionnement, de les entraîner à l’usage de la parole, pour que les savoirs se construisent collectivement par la confrontation avec autrui.

pourquoi-debat-classe

Ces compétences sont particulièrement mises en jeu lors de la mise en place de débats d’idées : formuler une question, rechercher dans un document le ou les passages susceptibles d’impliquer une problématique, passer du cas particulier à la généralité, reformuler pour faire avancer la réflexion…

Les fiches d’activités, vidéos et documents ont été rédigés et compilés de manière à ce que les élèves puissent, à leur lecture ou visionnage, réagir, partager et échanger leurs points de vue…

Le débat d’idées a pour objectif de rendre les jeunes capables de penser par eux-mêmes et pour eux-mêmes. Il s’agit de les amener à se placer dans une situation de recherche de sens, à poser ou se poser des questions pertinentes, à y réfléchir et à en débattre.

La réflexion en groupe (constitués d’élèves et d’enseignant(s)) permet de guider les élèves dans la discussion : demander des explications, exiger de l’argumentation, rappeler les pensées déjà exprimées, donner un document ou reformuler une question de manière à faire avancer le débat et la réflexion.

Le rôle de l’enseignant est de veiller à ce que les règles de la discussion soient bien respectées : distribution de la parole, écoute de l’autre. En aucun cas le débat d’idées ne peut donner lieu à une quelconque évaluation.

Le débat d’idées se nourrit de la pensée originale et créative de chacun, et non pas de l’énoncé de phrases bien tournées mais pensées par d’autres. Il faut qu’il y ait désir de participer à la recherche de sens là où la discussion le situe, d’élaborer des idées sur des raisonnements solides, de respecter le point de vue des autres, d’affirmer l’autonomie de sa pensée.

Dans un débat d’idées enseignants et élèves se retrouvent ensemble. L’adulte n’a pas besoin d’avoir une autorité informative. Son rôle est de débusquer les illogismes, les arguments d’autorité pour donner le coup de pouce qui fasse progresser la réflexion, pour apporter au moment opportun les informations et surtout les documents qui développeront et feront progresser le débat.

L’idée est d’amener à écouter le point de vue de chacun, à mesurer les différences de perception, à, écouter les témoignages, les anecdotes, pour que chacun s’enrichisse du point de vue des autres. L’adulte va organiser le débat en apportant des lectures de textes, des commentaires de photos ou le visionnage de vidéos afin que chaque élève se dégage de ses représentations et idées préconçues initiales.