Skip to main content

Palmarès des Alliances Locales E.Leclerc 2018 : 4 producteurs honorés par le jury

Tags : Alliances Locales

Cette année, Olivier du Peloux – apiculteur en Occitanie –, Alexandre et Hadrien Rivallain – fabricants de pop-corn originaires de Bourgogne-France-Comté – et Emile Waast – meunier dans les Hauts de France – ont été respectivement désignés lauréats du Prix de l’Alliance locale « Terroir », du Prix de l’Alliance locale « Espoir » et du Prix de l’Alliance locale « Durable ».  
 
Le jury a également décidé de remettre, exceptionnellement, un Prix "coup de cœur"  à Édouard Chédru, éleveur laitier et producteur de yaourts et de faisselles en Normandie.    
 
Cet événement, qui se déroulait en présence de Michel-Edouard Leclerc, était animé  par le chef alsacien et critique culinaire, Nicolas Rieffel. 

Alliances

 

Le Palmarès des Alliances locales 2018 

Pour pouvoir mettre en avant la diversité des Alliances locales qui existent, 31 producteurs  et adhérents1 venus de toute la France ont partagé leur histoire et fait déguster leurs produits  à un jury composé de 6 professionnels : Damien Duquesne, chef et créateur du site 750g ; Michel Husser, Chef étoilé alsacien du restaurant « Le Cerf » ; Ruben Sarfati, chef et ex-candidat  de « Top Chef » ; Nathalie Desdomaines-Pommier, adhérente du Centre E.Leclerc d’Argences ; Jean-François Huet, adhérent du E.Leclerc de Blois et Président des Alliances Locales E.Leclerc ; et Bruno Trefouël, adhérent du Centre E.leclerc de Rosendael.  

Durant la soirée, trois Prix ont été décernés : celui de l’Alliance locale « Durable », qui récompense celle qui a permis au producteur de se développer, de se diversifier, de recruter ou d’investir ;  celui de l'Alliance locale « Espoir », qui encourage un jeune producteur qui se lance ou qui reprend une production ; et enfin celui de l’Alliance locale « Terroir », qui valorise un savoir-faire traditionnel et l’histoire d’un produit du terroir.    
 

DurableLe Prix de l’Alliance locale « Durable » a été attribué à Olivier du Peloux, apiculteur au sein du « Rucher École de Rocamadour » en Occitanie. Le Lot développe depuis plus de vingt ans des ruchers écoles dont le but est d’enseigner les gestes et les bonnes pratiques apicoles et de faire découvrir ce produit noble qu’est  le miel. Plébiscité pour son dynamisme,  « Le Rucher École de Rocamadour » compte aujourd’hui plus de 100 adhérents apiculteurs détenant près de 800 ruches. Chaque pot de miel proposé par les Centres E.Leclerc de Souillac et de Grammat est différent et reflète la richesse du paysage lotois.  
 

EspoirLe Prix de l’Alliance locale « Espoir » a été décerné  à Alexandre et Hadrien Rivallain, fabricants de popcorn à Auxerre en Bourgogne-France-Comté. Alexandre et Hadrien Rivallain ont eu l’idée de créer  la Maison Gramm’s, en 2014 en s’appuyant sur une idée originale : mélanger inspiration américaine et savoirfaire français pour proposer un produit qui s’inscrit parfaitement dans la tendance du snacking,  les pop-corn. L’authenticité et l’excellence gustative sont les fondements de leur gamme. Aujourd’hui, en Alliance locale avec le Centre E.Leclerc d’Auxerre, ils proposent 19 saveurs dont des pop-corn au caramel au beurre salé. Le craquant du caramel au beurre AOP de « La laiterie de Montaigu », doucement relevé d’une pointe de sel de Noirmoutier, met les sens en éveil. La manière de revisiter ce produit tout simple, mais de façon qualitative et artisanale, donne une identité et des saveurs auxquels gourmands et gourmets sont sensibles.   

TerroirLe Prix de l’Alliance locale « Terroir » a récompensé Émile Waast meunier à Mons-en-Pévèle dans  les Hauts-de-France. « Les Moulins Waast » est  une entreprise familiale de 6 générations, plus que centenaire et héritière d'un savoir-faire séculaire, résolument engagée dans une production bio. Le pain pévèlois, réalisé à partir des farines locales et 100 % bio du moulin, se décline en boule, boulot, baguette,  à la coupe. Émile Waast et le boulanger du Centre E.Leclerc de Templeuve ont travaillé ensemble, pendant plusieurs mois, pour trouver le bon équilibre dans le mélange des farines et proposer en consommation quotidienne ce pain, rapidement devenu un signe de reconnaissance et d'identification parmi les Pévèlois et les Pévèloises. 

Coup de coeurLe Prix « Coup de cœur » du Jury a, quant à lui,  mis à l’honneur Édouard Chédru, éleveur laitier  et producteur de yaourts et de faisselles, à Graviny en Normandie. « La Ferme du Beffroi » est avant tout une histoire de famille qui débute il y a dix ans quand le père d’Édouard Chédru reprend la tête d’une autre ferme, celle des Peupliers. La famille acquiert alors  un savoir-faire précieux pour produire du bon lait  et le transformer à la ferme. Aujourd’hui, Édouard reprend le flambeau avec de belles perspectives d’avenir pour la Ferme du Beffroi qui propose  une faisselle de caractère finement acidulée à partir  de lait de vaches nourries avec des aliments locaux, variés et sans OGM. Comme son père avant lui, Édouard travaille avec le Centre E.Leclerc de Normanville, qui se trouve à seulement 500 mètres de son exploitation.  
 

La démarche des "Alliances locales", une spécificité E.Leclerc 
 
Depuis toujours, partout en France, les adhérents des Centres E.Leclerc ont noué des relations étroites avec les producteurs de leur région. En 2010, ces partenariats ont été formalisés sous  la dénomination : « Alliances locales », une démarche qui s’inscrit pleinement dans l’engagement pris par le Mouvement E.Leclerc en faveur d’une économie responsable. En 2018, E.Leclerc compte 11 500 Alliances locales dans toute la France-(contre 10 000 fin 2016, soit plus de 1500 nouveaux partenariats noués en 2 ans) . 
 
Pour plus de 550 Centres E.Leclerc, c’est la garantie d’être approvisionnés – dans un rayon maximum de 100 kilomètres autour du magasin – en produits de qualité tout au long de l’année, tout en s’impliquant concrètement dans le maintien des savoir-faire locaux. Ces Alliances locales permettent également à 6 188 producteurs de nouer une relation de confiance avec l’enseigne et d’assurer l’équilibre économique de leur entreprise. Enfin, elles garantissent aux consommateurs, la fraîcheur, la traçabilité et une offre diversifiée de produits du terroir. Il est important pour les Centres E.Leclerc de pouvoir leur proposer une consommation et une alimentation toujours plus saines. Pour cette raison, aujourd’hui, 10 % des partenariats Alliances locales proposent des produits issus de l'agriculture biologique à prix accessibles. 
 

Télécharger

Envoyer à un ami

Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis