Skip to main content
Landerneau banner 2020

Prix Landerneau Lecteurs 2020

21 | 10 | 2020
  • Diminuer texte
  • Augmenter texte
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twittter

 

Lola Lafon, lauréate du 5ème Prix Landerneau des Lecteurs pour "Chavirer" (Actes Sud)


Composé de 230 lecteurs de toute la France, le jury du 5ème Prix Landerneau des Lecteurs a choisi de récompenser Lola Lafon pour son roman Chavirer paru le 19 août aux éditions Actes Sud.


Dans ce 6ème roman et après l’histoire de la gymnaste Nadia Comˇaneci, Lola Lafon met à nouveau en scène le corps féminin avec l’histoire de Cléo, qui se rêve danseuse à 13 ans et le devient mais au prix d’une vie malmenée entre culpabilité et résilience. Elle aborde avec pudeur et force, la notion de consentement mais aussi celle du pardon que l’on se donne à soi-même et que l’on offre aux autres.


Parmi les 366 romans français parus en cette rentrée littéraire, Chavirer figurait dans la sélection proposée aux jurés aux côtés de Fille de Camille Laurens (Gallimard), Les évasions particulières de Véronique Olmi (Albin Michel) et Là d’où je viens a disparu de Guillaume Poix (Verticales). Il succède au palmarès à Par les routes de Sylvain
Prudhomme (L’Arbalète, Gallimard) couronné en 2019. 


Lola Lafon recevra une dotation de 10 000 € offerte par les Espaces Culturels E.Leclerc, et son roman bénéficiera d’une campagne de publicité dans la presse ainsi qu’une mise en avant dans les 222 magasins de l’enseigne.

 

Landerneau

 

Les Espaces Culturels E.Leclerc au coeur de la rentrée littéraire


Comptant parmi les grands prix littéraires d’automne, le Prix Landerneau des Lecteurs a la particularité d’être décerné par un jury composé de 230 lectrices et lecteurs dont la présidente était cette année la romancière Karine Tuil, lauréate du prix en 2016.


Après l’annonce, le 10 septembre, des ouvrages en lice sélectionnés par les libraires des Espaces Culturels E.Leclerc, les 4 livres ont été envoyés dans toute la France aux jurés. Exigeants et passionnés, ils ont partagé leurs avis de lecture sur une page Facebook dédiée à ces échanges et ont pu voter pour leur roman coup de coeur.


Aux côtés de Michel-Édouard Leclerc, Karine Tuil a présidé les délibérations finales –exceptionnellement tenues en ligne cette année – qui ont été l’occasion pour les 12 jurés tirés au sort d’échanger sur leurs ouvrages préférés. Leur vote, cumulé avec celui des autres lecteurs, a désigné la lauréate du prix 2020.

 

Le jury 


La présidente du jury : Karine Tuil


C’est en participant à un concours sur manuscrit que Karine Tuil est remarquée en 1998 par Jean- Marie Rouart, alors directeur du Figaro littéraire. Quelques mois plus tard, son premier texte, "Pour le pire", est accepté par les éditions Plon qui inaugurent une collection « jeunes auteurs ». 

Suivront deux autres romans, "Interdit" et "Du sexe féminin" qui formeront, avec ce premier, sa trilogie sur la famille juive. Son oeuvre romanesque se poursuit avec 5 ouvrages publiés chez Grasset, tantôt dans la veine tragi-comique (Quand j’étais drôle), tantôt dans un registre plus grave (Douce France), et souvent retenus dans les sélections des prix littéraires les plus prestigieux : "La domination", "Six mois, six jours", "L’invention de nos vies" (finaliste du prix Goncourt). 

Paru en septembre 2016, "L’insouciance" marque son"entrée au catalogue des éditions Gallimard, lui permet d’obtenir le Prix Landerneau des lecteurs des Espaces Culturels E.Leclerc, et l’impose comme une voix forte de la littérature du réel. En 2019, avec Les Choses humaines, elle décroche deux nouveaux prix littéraires de premier plan : l’Interallié et le prix Goncourt des lycéens.

Les lecteurs des Espaces Culturel :

 

  • 86% de lectrices
  • De 14 à 82 ans
  • 17% résidant en Île-de-France
  • 83% résidant en province, d’Aurillac à Cherbourg et de Quimper à Montceau-les-Mines
  • 12 jurés participant aux délibérations finales

 

Le roman gagnant 


Lola Lafon, "Chavirer" (Actes Sud)

 

Chavirer

 

 

Chavirer raconte l’histoire de Cléo, jeune collégienne rêvant de devenir danseuse, prise au piège par une mystérieuse fondation, puis complice de ses stratégies de « recrutement ». Trente ans plus tard, alors qu’elle a finalement réussi à faire carrière, Cléo doit faire face à ce double fardeau de victime et de coupable.
Roman initiatique, Chavirer décrit le cheminement d’une jeune fille muselée, victime silencieuse, vers une femme qui ose dire, raconter pour finalement peut-être se pardonner et être pardonnée.
Avec la subtilité et l’engagement qui la caractérisent, Lola Lafon écrit un grand livre sur le traumatisme, la prédation et la culpabilité. Elle dresse un portrait au plus vrai du monde de la danse et pose un regard original sur les années 90 et les paillettes qui attirent autant qu’elles aveuglent.

 

Lola Lafon

 

Lola Lafon

Lola Lafon est auteure et musicienne. À son actif, deux albums et cinq romans parmi lesquels "La petite communiste qui ne souriait jamais" et "Mercy, Mary, Patty" (Actes Sud).

 

 

Aller plus loin...

    Envoyer à un ami

    Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

    mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis